Le référendum irlandais serait avancé d'un mois

 |   |  117  mots
Sous la pression, d'un côté, du leader conservateur britannique, David Cameron, qui menace de retirer la ratification britannique du traité de Lisbonne, et, de l'autre, des Vingt-Sept, qui veulent nommer le plus tôt possible la prochaine Commission, l'agenda de rentrée de l'Union européenne est en train de bouger. L'Irlande serait prête à avancer l'organisation du référendum sur le traité de mi-octobre à la deuxième quinzaine de septembre. Les chefs d'État et de gouvernement se réuniraient, eux, fin octobre au lieu de mi-octobre. Ce qui permettrait d'accélérer les ratifications et de décider avant le terme de l'actuelle Commission de la composition de la prochaine. F. A., à Bruxelle

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :