Le déficit français au-delà des 5 % du PIB en 2009

1 mn

À l'occasion de la publication de ses prévisions intérimaires, la Commission européenne a révisé en forte hausse ses prévisions de déficit public pour la France et pour l'Espagne. Selon Bruxelles, l'économie française subirait en 2009 une récession d'une ampleur inconnue depuis 1945, avec un recul de 1,8 % de son PIB. Sous l'effet de la crise, le déficit public doublerait entre 2007 et 2009, passant de 2,7 % à 5,4 % du PIB. Le chômage grimperait à 9,8 % en moyenne en 2009, puis à 10,6 % en 2010, un niveau inconnu depuis la fin des années 1990.Le PIB espagnol reculerait quant à lui de 2 %, entraînant une nette dégradation des comptes publics. Cette perspective a valu à la péninsule Ibérique un abaissement de sa note à long terme par l'agence de notation Standard and Poor's. Après la Grèce, la semaine dernière, l'Espagne est le deuxième pays à voir sa solvabilité mise à mal. Le Portugal et l'Irlande pourraient lui emboîter le pas. page 4

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.