Remous dans l'exécutif de Veolia

2 mn

En novembre, la rumeur courait?: Henri Proglio, président de Veolia, ou Jérôme Contamine, son directeur général exécutif, ne survivrait pas à deux profit warnings en moins de six mois. Depuis, les dissensions entre les deux hommes semblaient s'être tassées. C'est donc à demi surprise que la place de Paris a appris hier par un communiqué lapidaire le départ de Jérôme Contamine, en poste depuis huit ans, et son remplacement par Thomas Piquemal, associé gérant chez Lazard, chargé depuis peu du partenariat stratégique avec le fonds d'investissement Apollo et anciennement responsable du compte Veolia. Chez Veolia Environnement, on explique ce changement par une usure des relations. « C'est toujours une décision difficile à prendre, mais nous allons passer un nouveau cap [?], c'était le timing approprié. J'ai souhaité donner un peu plus d'élan à la fonction finances de ce groupe, un peu plus d'ambition et de dynamisme, à la fois à la finance et à la communication financière », a précisé Henri Proglio. « décision injuste »Sur les marchés, les investisseurs n'y croient pas et craignaient hier le pire?: nouveau profit warning, ou dépréciations d'actifs. Pour désamorcer les rumeurs, Henri Proglio a tenu à confirmer hier ses objectifs pour 2008. Le titre, qui a perdu plus de 70 % en un an, dévissait encore de 9,86 %. « Jérôme Contamine était très apprécié des investisseurs. Il était très mesuré. Et il avait fait un travail remarquable sur la dette dont la maturité était passée de 5 à 10 ans », indique un analyste. « Cette décision est injuste. Jérôme Contamine a joué le rôle de fusible. Aucun reproche ne peut lui être fait dans la gestion de la société. Ce sont les baronnies qui gèrent les différentes activités. Quant aux décisions stratégiques, c'est le président qui les prend », commente un banquier.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.