LEs miles en péril  ?

2 mn

Dans leur quête d'économies, les entreprises françaises seront-elles tentées de suivre l'exemple américain en privant leurs salariés des Miles qu'ils ont acquis dans le cadre de leurs voyages d'affaires ? Pour le moment, ces derniers peuvent les utiliser librement pour partir en vacances. Certaines sociétés songent donc à leur demander d'utiliser ces Miles pour acheter les billets nécessaires à leurs déplacements professionnels. Séduisante sur le papier, cette approche comporte des risques sur le plan juridique et les sociétés hexagonales qui, par le passé, se sont aventurées sur ce terrain ont fait machine arrière. « Les Miles représentent une sorte de compensation des déplacements nombreux effectués par les salariés », explique Patrick Malval, directeur commercial France de British Airways. Tout comme le fait d'obliger ses salariés à changer de classe, cette récupération de Miles serait mal perçue sur le terrain. Qatar Airways a contourné la difficulté en créant en décembre Qbiz, un programme de fidélisation spécifique pour les entreprises. « Les sociétés peuvent mutualiser les voyages de leurs employés afin d'obtenir des billets primes et des surclassements, explique Stéphane Guérin, responsable des ventes France de la compagnie. Les salariés continuent de leur côté à cumuler des Qmiles sur leurs comptes Privilege Club. » Chez Air France, on précise que le programme Flying Blue est un contrat privé et que les Miles sont perçus à titre personnel sauf négociations particulières dans l'entreprise et dûment spécifiées dans le contrat de travail. Le groupe aérien a toutefois lancé voilà quelques années Voyageur Reward, un programme spécifique pour les PME-PMI qui permet à la société d'accumuler des points sur un compte unique à chaque fois qu'un de ses salariés voyage, celui-ci continuant d'accumuler de son côté des Miles avec Flying Blue. S. J.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.