Pécresse lance sa « reconquête » de l'Île-de-France

1 mn

L'objectif est ambitieux. Valérie Pécresse compte bien être l'une des chefs de file de l'opération « Reconquête » lancée par l'UMP pour les élections régionales de mars 2010. La cible de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est le socialiste Jean-Paul Huchon, qui gère l'Île-de-France depuis 1998.Sortie victorieuse de la primaire UMP face à Roger Karoutchi, Valérie Pécresse s'est appuyée sur son image de battante imposée au travers de mois de conflits avec la communauté universitaire. Sa cote de popularité a enregistré une forte progression dans l'électorat de droite. Elle va désormais tenter de séduire les quelque 7 millions d'électeurs franciliens. Jean-Paul Huchon notait fin juin sur BFM que la majorité présidentielle ne représente que 30 % des électeurs en Île-de-France, où la gauche est soutenue par 55 % à 60 % des électeurs.les verts en arbitreLe président de la région-capitale s'emploie de son côté à calmer les appétits des Verts, après le succès des listes Europe Écologie aux élections européennes du 7 juin (20,87 % des voix en Île-de-France). Il a renoué le dialogue avec le chef de file des écologistes, Jean-Vincent Placé, qui est toutefois déterminé à conduire une liste autonome aux régionales.Le 13 septembre, Valérie Pécresse lancera sa campagne lors d'une « fête populaire » au parc des expositions de Paris Nord-Villepinte. Elle prévoit d'organiser des conventions thématiques tous les mois dans les 8 départements d'Île-de-France et veut aussi utiliser Internet. H. F.

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.