Moteurs Baudoin en cessation de paiements

 |   |  278  mots
L'entreprise a un carnet de commandes rempli, mais elle a dû déposer le bilan pour des problèmes de trésorerie. En dépit d'un fléchissement de son chiffre d'affaires, qui est passé de 27 millions d'euros en 2005 à 25 millions attendus en 2008, Moteurs Baudouin fait partie des fleurons du tissu de PMI de la région marseillaise. Spécialiste mondiale dans la fabrication de lignes de propulsion marine et de groupes électrogènes de bord, l'entreprise de 123 salariés s'est déclarée en cessation de paiements le 8 octobre. Elle a été placée en redressement judiciaire.Selon sa direction, le carnet de commandes est historiquement garni. Mais après une restructuration industrielle et un déménagement de Marseille vers Cassis, Moteurs Baudouin recherchait des investisseurs pour souscrire à une augmentation de capital. Le tour de table semblait bouclé et devait réunir fin septembre un pool de banques. Mais, crise financière aidant, certains établissements dont Fortis ont jeté l'éponge.DES DETTES S'ELEVANT A 11 MILLIONS D'EUROSL'entreprise centenaire qui semblait solide exporte 70 % de sa production en Méditerranée, en Europe du Nord, au Moyen-Orient, en Extrême-Orient et en Amérique du Sud. Mais le changement de propriétaire en mars 2006, Alain Saboret cédant son entreprise à Vieux-Port Equities, une filiale du fonds Axa Private Equities, a laissé des traces. Notamment 11 millions d'euros de dettes et un déménagement déjà engagé qui a contribué à vider la trésorerie. Constatant qu'à court terme l'affaire n'était pas aussi bonne qu'elle le paraissait, Axa Private Equities souhaite depuis plusieurs mois se désengager. La crise ayant contrecarré ses projets, le fonds refuse de remettre au pot.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :