Ackermann sabre son bonus

 |   |  143  mots
Le patron de Deutsche Bank, Jo Ackermann, longtemps bouc émissaire de la finance outre-Rhin, a déclaré au journal populaire Bild qu'il renonçait " par solidarité " à son bonus annuel sur fond de crise financière. Un sacrifice chiffré selon le Suisse à " plusieurs millions " d'euros. En 2007, sa rémunération fixe a représenté 1,3 million d'euros, contre 8,2 millions d'intéressement au bénéfice et 4,5 millions en actions à recevoir d'ici à 2011, soit en tout 14 millions d'euros. Compte tenu des moins bonnes performances de la banque cette année, son bonus aurait été en toute hypothèse écorné, font valoir les observateurs. Ce geste intervient alors que le gouvernement allemand adopte aujourd'hui un décret prévoyant une limitation des rémunérations des dirigeants dont l'établissement financier recourrait à un fonds public de stabilisation financière. Le ministre des Finances souhaitait fixer la barre à 500.000 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :