Colère suisse contre la levée du secret bancaire

La classe politique comme la population ne décolèrent pas en Suisse depuis que l'affaire UBS a éclaté il y a quelques jours. Les critiques visent Washington, qui fait preuve de « toute-puissance » en demandant que la banque suisse UBS livre des informations sur 52.000 comptes secrets identifiés comme appartenant à des Américains ; et aussi la banque elle-même ? la plus grande du pays ? qui plie sous la menace. Pour beaucoup de Suisses, c'est un fondement de la culture bancaire ? et de l'économie du pays ? qui est sapé. Moins de 24 heures après un accord à l'amiable prévoyant le paiement par la banque de 780 millions de dollars pour solder une première affaire de fraude fiscale, Washington a lancé de nouvelles poursuites pour obtenir ces informations.La Chambre haute du Parlement allemand, le Bundesrat, a approuvé hier le second plan de relance du gouvernement. C'était la dernière phase de la procédure parlementaire de ce texte qui vise à injecter 50 milliards d'euros dans l'économie par des allègements de charges et d'impôts et des investissements publics. Les menaces des libéraux du FDP de bloquer ce vote sont donc restées lettre morte.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.