Caterpillar en perte au premier trimestre

 |   |  339  mots
Les chiffres vont-ils donner des arguments à la direction de Caterpillar France, aux prises avec la révolte de ses salariés de Grenoble contre un plan de 600 suppressions d'emplois ? Pour la première fois en dix-sept ans, le groupe américain a accusé une perte trimestrielle, de 112 millions de dollars contre un bénéfice de 922 millions un an plus tôt, pour un chiffre d'affaires en chute de 22 %, à 9,2 milliards. En cause : la baisse mondiale des mises en chantier, le repli de l'activité des compagnies minières mais aussi les charges liées à de drastiques restructurations. En excluant cette charge de 558 millions de dollars liée aux suppressions d'emplois ? 25.000 au total dans le monde ces derniers mois ? le numéro un mondial des engins de chantier et de matériel minier aurait dégagé un bénéfice de 39 cents par action, contre une perte publiée de 19 cents.Le groupe américain, qui n'exclut pas de nouvelles suppressions de postes, de préférence temporaires, a annoncé des mesures pour préserver sa trésorerie dont la suspension des rachats d'actions et la réduction des investissements à hauteur de 3 milliards de dollars. vote sur le planIl table sur un repli d'environ 1,3 % du produit intérieur brut mondial cette année et reste très prudent. Il a divisé par deux ses perspectives de résultats annuels par rapport à ses projections de janvier, les ramenant de 2,5 à 1,25 dollar par action, avant charges de restructurations. La fourchette de chiffre d'affaires anticipé a aussi été réduite, de 10 à 15 % environ. Il est « extrêmement difficile d'estimer comment nos clients vont réagir pendant le reste de 2009 », a averti Jim Owens, le PDG de Caterpillar.En France, après les mouvements de grève et les séquestrations de responsables du groupe, le préfet de l'Isère a proposé hier d'organiser en préfecture le vote des salariés sur le plan de fin de conflit signé dimanche à Paris. Mais l'intersyndicale s'y oppose et juge la situation bloquée.E. C., à New York

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :