La Suisse répond aux attaques de l'Allemagne

 |   |  70  mots
L'offensive contre les paradis fiscaux lancée mardi à Paris par dix-sept pays provoque des tensions diplomatiques. La Suisse a exprimé son " mécontentement " à l'égard des propos du ministre des Finances allemands Peer Steinbrück. La Suisse devrait, selon lui, figurer sur " la liste noire " des paradis fiscaux de l'OCDE dans la mesure où elle incite " certains contribuables allemands à pratiquer l'évasion fiscale ". La Suisse a convoqué l'ambassadeur d'Allemagne à Berne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :