Un repreneur pour l'usine Continental

 |   |  173  mots
MAG, une société de Dubaï dirigée par Moafaq Al Gaddah, « un des plus grands accessoiristes automobiles du Proche-Orient », a marqué son intérêt pour l'usine de pneus Continental de Clairoix (Oise), a annoncé hier Patrick Devedjian. Le ministre de la Relance a, à cette occasion, accusé la direction de Continental de faire obstacle à la démarche de ce repreneur éventuel, en refusant aux représentants du groupe MAG la possibilité de visiter l'usine. « Je dis simplement à la direction de Continental : plutôt que fermer le site en licenciant tout le monde à des coûts non négligeables pour elle, qu'elle se prête à l'analyse », a notamment affirmé le ministre, qui souligne avoir reçu « une lettre d'intention » de MAG. Patrick Devedjian estime que le manufacturier allemand veut en fait éviter une éventuelle concurrence.Le patron de Continental, Karl-Thomas Neumann, a affirmé pour sa part hier qu'aucune « décision définitive » n'avait été prise quant à la fermeture de l'usine de Clairoix (1.120 salariés), mais qu'il ne voyait « aucune alternative ». A.-G. V.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :