Le remaniement conforte les ministres de Bercy

 |   |  225  mots
Le secrétaire général de l'Élysée, Claude Guéant, a dévoilé hier la composition du gouvernement Fillon IV. Nicolas Sarkozy, qui avait annoncé devant le Congrès le remaniement pour ce matin, a finalement accéléré l'allure et procédé à une refonte plus large que prévu, avec huit ministres entrants et huit sortants. Dans un jeu de chaises musicales, Michèle Alliot-Marie quitte l'Intérieur pour la Justice. Elle est remplacée par Brice Hortefeux. Ce fidèle du président, en charge depuis moins de six mois du ministère du Travail, laisse la place à Xavier Darcos, qui prend la tête d'un ministère du Travail et des Relations sociales. La surprise vient de la nomination de Frédéric Mitterrand à la Culture. Le neveu du premier président socialiste de la Ve République est le symbole patronymique de l'ouverture voulue par Nicolas Sarkozy. Le chef de l'État a tiré les leçons du scrutin européen du 7 juin, marqué par la percée d'Europe Écologie, et confirme Jean-Louis Borloo au poste de numéro deux du gouvernement, avec un portefeuille élargi. Le pôle de Bercy, qui sera chargé de piloter la politique de sortie de crise annoncée lundi au Congrès, sort confirmé et renforcé du remaniement.page 4 et éditorial page 9

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :