Webhelp teste le télétravail dans ses centres d'appels

L'opérateur Webhelp a inauguré vendredi son quinzième centre d'appels à Etrelles, près de Vitré, en Ille-et-Vilaine, en présence de Xavier Bertrand, le ministre du Travail. Depuis son installation ici en octobre 2007, le sous-traitant, qui a intégré ses nouveaux locaux fin mai 2008, a créé quelque 200 emplois, sur les 5.500 que compte le groupe, après le rachat en septembre d'EOS Contact center. « 90 % de nos contrats sont en CDI et à temps complet », précise Vincent Tachet, le directeur général.D'ici à la fin 2009, le site vitréen devrait accueillir de 350 à 400 salariés, qui s'ajouteront aux 600 de son autre centre d'appels français, à Caen. Webhelp espère conquérir de nouveaux clients tout en accompagnant Omer Télécom, la maison mère des opérateurs mobiles virtuels Virgin et Breizh Mobile, pour lequel il s'est installé en Bretagne. « Virgin et Breizh Mobile représentent la moitié des 4 millions d'euros de chiffre d'affaires du site [sur environ 120 millions au niveau du groupe, Ndlr], complète Vincent Tachet. Nous espérons les accompagner dans leur croissance mais devons aussi diversifier notre clientèle afin d'assurer la pérennité du site. »Avec un taux de chômage inférieur à 4 %, Vitré est aussi l'occasion pour Webhelp de mieux tester le travail à domicile ou « home shoring ». Déjà, dix collaborateurs du site travaillent ainsi. « Nous espérons très vite arriver à une quarantaine. Il s'agit de temps partagé à 50 % dans l'entreprise et 50 % à la maison, explique Vincent Tachet ». « Outre la qualité de travail évidente, le développement du télé travail nous permet de recruter des personnes que nous ne pourrions pas retenir autrement », ajoute Olivier Duha, coprésident du groupe. Autre particularité bretonne, Webhelp vient, en collaboration avec le ministère de la Justice, d'installer vingt postes de travail à la prison des femmes de Rennes. Pour Olivier Doha, cet outil participe à la réinsertion indispensable en milieu carcéral. « Aucune marge ne sera dégagée dans ce cadre, insiste-t-il. Si tel était le cas, tout irait pour la fondation que nous avons créée. » Anne-Laure Grosmolard, à Rennes 200c'est le nombre d'emplois créés par la société depuis son installation en Ille-et-Vilaine, en octobre 2007.
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.