La Suisse pourrait à nouveau renflouer UBS

La Suisse pourrait venir en aide à la banque UBS. « Si la situation s'aggrave, il faudra tant bien que mal procéder à une nouvelle augmentation de capital », a indiqué Daniel Zuberbühler, chef de la Commission fédérale des banques, au journal « Sonntagszeitung », ajoutant qu'une nouvelle intervention « n'est pas à exclure ». Mi-octobre, la Confédération avait déjà injecté 6 milliards de francs dans UBS.Miguel Martín, le président de la Fédération bancaire espagnole, s'est montré très critique sur les conclusions du récent sommet de Washington. « Les résolutions adoptées par le G20 donnent le feu vert à la renationalisation des banques. Dorénavant, ce ne sont plus elles qui vont se faire concurrence, mais les États, grâce à leurs aides publiques », a-t-il déclaré. « Le G20 nous a appliqué à tous le même traitement, alors que nous n'avions pas les mêmes problèmes. La restructuration du système financier devait se faire au niveau européen, mais cela n'a pas été possible, car nos systèmes de supervision bancaire restent nationaux », a ajouté Miguel Martín.Le portefeuille de Dexia de 16,5 milliards de dollars, que les États français et belge ont garanti, comprend 7 milliards de subprimes. Les deux tiers de ces titres sont notés au moins « A ».

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.