Jacques de La rosière « heureux »

Les décisions prises la semaine dernière au Conseil européen sur la supervision financière européenne ont été saluées hier par Jacques de Larosière, l'auteur du rapport qui a inspiré ces réformes. Le Français se félicite de la vitesse de réponse : « Nous avons présenté ce rapport fin février, la commission en a fait une proposition fin mars et le Conseil européen l'a votée unanimement la semaine dernière. C'était très rapide. » Il se dit « heureux » que ses principales recommandations aient été suivies : création d'un Conseil européen du risque systémique dont le président sera élu par le conseil général de la Banque centrale européenne, et création d'un système européen de surveillance financière, qui coordonnera les différents régulateurs nationaux. Enfin, Jacques de Larosière n'a « aucune objection » à la concession obtenue par la Grande-Bretagne, qui a fait préciser que les décisions de ces instances paneuropéennes ne pourront pas avoir de conséquence budgétaire pour les États membres. E. A.
En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.