en bref

 |   |  221  mots
Grande-Bretagne : les expatriés touchés par la crisePrès de la moitié des expatriés installés au Royaume-Uni envisagent de rentrer dans leur pays d'origine, à cause de la crise financière, selon une enquête réalisée par HSBC Bank International.Les investissements étrangers au régime sec La manne des investissements étrangers pourrait chuter de moitié en 2009 en raison du ralentissement économique, a indiqué hier l'OCDE. L'organisation explique ce déclin par le recul en valeur des opérations internationales de fusions-acquisitions, qui représentent 80 % des flux d'IDE et dont le montant total devrait passer de plus de 1.000 milliards de dollars l'année dernière à 439 milliards de dollars cette année. En 2008, le montant total des IDE réalisés dans les 30 pays de l'OCDE avait déjà chuté de 35 % par rapport à 2007, selon le communiqué.Bruxelles accorde du temps pour réduire les déficitsLa Commission européenne a décidé de donner entre un et trois ans à cinq nouveaux pays, la Hongrie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et Malte, pour ramener leur déficit sous la limite de 3 % du PIB. Le gendarme européen en matière de discipline budgétaire demande à la Pologne de revenir en 2012 sous la barre des 3 %, à la Roumanie et à la Lituanie d'y arriver en 2011, et à Malte d'y revenir dès 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :