Des pistes pour promouvoir l'épargne de long terme en Europe

 |   |  222  mots
Si en politique les « think tank » (groupes de réflexion) sont monnaies courantes, ils sont assez rares dans l'industrie de la gestion d'actifs. « C'est la troisième étude que nous proposons après celles de 2003 et 2005 », indique Jean-Baptiste de Franssu, directeur général (DG) de Invesco Europe et à l'initiative de ce think tank européen. Sept autres membres composent le noyau de ce groupe de réflexion : Diana Mackay (DG de Lipper FMI), Gilles Glicenstein (DG de BNP Paribas AM), Dominique Carrel-Billiard (DG d'Axa IM), Massimo Tosato (vice-chairman de Schroders), Amin Rajan (DG de Create Research), Juan Alcaraz (DG de Allfunds Bank) et Wolfgang Mansfield (MD Union Investment). Ont également contribué à ces réflexions des chercheurs, des régulateurs, des membres de la Commission et du Parlement européen, des patrons du secteur financier et des associations représentant l'industrie de la gestion d'actifs.Préfacé par le commissaire européen au Marché intérieur Charlie McCreevy, ce rapport s'intitule « Building Long-Term Savings in Europe : The Case for UCITS in The Post Credit Crunch Era ». Alors que l'industrie de la gestion d'actifs traverse une crise sans précédent, neuf recommandations (lire encadré ci-dessous) dressent les bases d'un agenda stratégique pour promouvoir l'épargne de long terme. nun rapport préfacé par le commissaire européen au marché intérieur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :