Denis Florin

 |   |  264  mots
Managing Director, responsable du secteur énergie de BearingPoint FranceA terme, le cartel pourra-t-il influer sur les prix et les volumes de gaz?? A court terme ? le temps de la crise actuelle ?, le cartel du gaz ne pourra ni redresser les prix ni avoir une influence sur les volumes. Car la structure de l'offre est actuellement excédentaire en raison de l'atonie de la demande en partie liée au ralentissement économique de la Chine et de l'Inde. Mais, à long terme, ils auront cette volonté d'influer sur les prix. Pour y parvenir, ils devront avoir une discipline sur les volumes d'exportation du gaz. Or, même l'Opep n'a jamais réussi à l'obtenir de tous ses membres, notamment de l'Algérie, qui fait partie de la nouvelle organisation.Les pays consommateurs peuvent-ils se protéger de ces hausses?? Les pays du cartel n'ont pas intérêt à provoquer une pénurie de l'offre pour augmenter le prix du gaz, et pas davantage à couper le robinet des pipelines vers l'Europe pour faire du chantage. Pour une raison simple?: les pays consommateurs peuvent mettre en place des stratégies de substitution au gaz, comme le charbon, le nucléaire, voire même le GNL? Cela n'empêche pas une crise temporaire. Mais il existe une réelle dépendance mutuelle entre les pays consommateurs et les producteurs de gaz. La Russie en a bien conscience. Elle doit aussi conserver la confiance des grands groupes énergétiques comme GDF Suez, qui ont signé des contrats à long terme.La structure de l'offre est actuellement excédentaire.flashinterview+dbs++ passupprimer++fbs++

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :