les dates clefs

 |   |  297  mots
17 janvier?: Merrill Lynch annonce 9,8 milliards de dollars de pertes au quatrième trimestre.22 janvier?: La Fed abaisse par suprise son taux directeur de 75 points de base à 3,5 %.24 janvier?: La Société Générale est victime du trader Jérôme Kerviel, qui accuse une perte de 4,9 milliards d'euros sur des opérations de marché.17 février?: La banque britannique Northern Rock est nationalisée.14 mars?: La Fed organise le sauvetage de Bear Stearns, première banque d'affaires à s'écrouler, en finançant sa reprise par JP Morgan.7 SEPTEMBRE?: Les agences de refinancement hypothécaires Freddie Mac et Fannie Mae sont mises sous tutelle par le Trésor américain.15 SEPTEMBRE?: Faute de soutien public ou de repreneurs, Lehman Brothers annonce sa mise en faillite, la plus importante de l'histoire des États-Unis. Le même jour, Bank of America rachète Merrill Lynch, numéro trois à Wall Street, menacée de dépôt de bilan.16 SEPTEMBRE?: La Fed consent un prêt d'urgence de 85 milliards de dollars au numéro un mondial de l'assurance AIG.3 octobre?: Le plan Paulson prévoit 700 milliards de dollars d'argent public pour les banques américaines menacées de faillite.8 octobre?: Baisse concertée des taux des banques centrales.12 OCTOBRE?: Les quinze pays de la zone euro s'engagent à éviter les faillites bancaires en Europe.14 OCTOBRE?: Présentation du plan de sauvetage français qui prévoit 40 milliards d'euros pour recapitaliser les banques.15 novembre?: Les 20 principales puissances mondiales se rencontrent à Washington.4 décembre?: Baisse historique du taux directeur de la BCE de trois quarts de point à 2,5 %.11 décembre?: Bernard Madoff, figure de Wall Street, est arrêté par le FBI, pour une escroquerie évaluée à 50 milliards de dollars.16 décembre?: La Fed ramène son taux directeur dans une fourchette comprise entre 0 % et 0,25 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :