en bref

 |   |  294  mots
Retraites : la crise plombe aussi les régimes complémentairesLa prévision de déficit global des régimes de retraite complémentaire Agirc (cadres) et Arrco (salariés) a été revue à la hausse pour 2009 sous l'effet de la crise économique, atteignant désormais près de 1,4 milliard d'euros. En 2009, le déficit de l'Agirc s'élèverait à 963 millions d'euros et celui de l'Arrco à 420 millions. Pour 2010, le déficit global des deux régimes se creuserait encore, à près de 3,8 milliards d'euros (? 1,68 milliard pour l'Agirc et ? 2,1 milliards pour l'Arrco). En 2008, l'Agirc a été excédentaire de 222 millions d'euros et l'Arrco de 1,4 milliard.Miné par ses déficits, le CHU de Caen a été placé sous tutelle de l'ÉtatMiné par les déficits, handicapé par un bâtiment truffé d'amiante, le CHU de Caen va être placé sous tutelle resserrée de l'État après le rejet quasi unanime de son budget par son conseil d'administration. Le budget prévisionnel 2009 qui prévoyait 28 millions d'euros de déficit et 208 suppressions d'emplois. Il revient donc à l'Agence régionale de l'hospitalisation (ARH) d'appliquer le budget 2009, en collaboration avec la direction de l'hôpital. Les CHU de Rouen et Saint-Étienne ont également rejeté leur budget.François Chérèque réclame « une grande réforme des aides aux entreprises »Interrogé sur ses doléances lors de la rencontre des partenaires sociaux avec Nicolas Sarkozy le 1er juillet, le secrétaire général de la CFDT François Chérèque a estimé hier qu'il fallait faire « une grande réforme des aides aux entreprises » qui représentent « 30 milliards d'euros » par an. Il faut « sortir du principe : moins je paie mes salariés, plus je suis aidé par l'État », a-t-il déclaré à l'AFP.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :