Le Conseil d'État rejette le recours de Bouygues sur la quatrième licence de téléphonie

Le Conseil d'État a rejeté hier la requête de Bouygues Télécom contre l'obligation faite aux trois opérateurs mobiles actuels de libérer une partie de leurs fréquences pour permettre l'arrivée d'un quatrième acteur. Les magistrats ont notamment estimé qu'« aucune discrimination [?] ne pouvait être retenue » puisque, au terme de ce processus, chacun des trois opérateurs existants disposera « exactement de la même quantité de fréquences ».Le numéro un japonais des écrans LCD table sur un bénéfice net de 3 milliards de yens (20 millions d'euros) sur l'exercice 2009-2010, grâce à une perte réduite dans son activité de téléviseurs et à des ventes accrues de téléphones, alors que le consensus anticipait une perte de 50 milliards de yens. Pour 2008-2009, Sharp a dévoilé hier une perte nette de 125,8 milliards de yens (960 millions d'euros).Le premier groupe publicitaire mondial a annoncé hier un bénéfice net trimestriel en chute de 21 % par rapport à la même période en 2008, à 164,5 millions de dollars. Face à la dégradation du marché publicitaire mondial, le groupe américain a également vu ses revenus reculer de 14 % sur le trimestre, à 2,75 milliards de dollars.Les revenus de la publicité sur Internet devraient progresser de 19,6 % en moyenne chaque année jusqu'en 2012 pour peser 58,8 milliards d'euros, rapporte une étude de l'Idate. Cependant, le marché mondial de la pub en ligne ne progresserait en 2009 que de 12,1 %, contre 20,7 % l'année dernière.Selon GFK, il s'en écoulera 2,6 millions sur l'année, après 1,8 million en 2008, soit une croissance en volume de 45 %. Cette progression contraste avec le recul attendu de 8 % du nombre de téléphones mobiles vendus en 2009, à 20 millions d'unités.89 euros. Ce sera le prix du premier modèle de l'iPhone que commencera à vendre Bouygues Télécom demain, soit 10 euros de moins que celui vendu par ses concurrents Orange et SFR.internet. La commissaire européenne Viviane Reding, en charge des nouvelles technologies, a proposé de doter l'Union européenne d'un policier de l'Internet spécialisé dans la défense contre les cyberattaques.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.