Didier Houssindirecteur à la direction des marchés et de la ...

 |   |  341  mots
Didier Houssindirecteur à la direction des marchés et de la sécurité énergétique à l'Agence internationale de l'énergie.La renaissance du nucléaire dans le monde n'est-elle pas en train de se faire attendre ? Dans une certaine mesure, elle est déjà en train de se produire. Quelque 45 réacteurs sont en construction dans le monde, 35 hors OCDE, dont les trois quarts en Chine, en Inde et en Russie, et 10 dans les pays de l'OCDE. Selon les prévisions de l'AIE, le nucléaire pourrait représenter 18 % de la production mondiale d'électricité en 2030. Compte tenu des investissements nécessaires (de 560 à 800 milliards de dollars d'ici à 2030, selon les scénarios), il faut toutefois que les gouvernements soutiennent ces efforts.La crise semble pourtant ralentir les commandes fermes?L'impact de la crise est effectivement important. Avec un coût de l'ordre de 5 milliards de dollars pour un réacteur de 1.600 mégawatts, le nucléaire exige des investissements très supérieurs à ceux nécessaires pour les centrales à gaz ou au charbon, avec des temps de construction beaucoup plus longs. Et la crise du crédit a rendu beaucoup plus difficile et onéreux l'accès aux financements bancaires, en particulier pour les électriciens américains. Les industriels grands consommateurs d'électricité, qui peuvent être une autre source de financement, comme pour l'EPR en Finlande, sont aussi affectés par la crise. Actuellement, les électriciens prennent des positions pour le moyen terme, mais les décisions définitives sont plus rares.L'Europe, où de nombreux pays ont décidé l'arrêt ou la suspension du nucléaire, vous semble-t-elle participer à ce mouvement de relance ?L'opposition au nucléaire a fortement reculé ces derniers temps en Europe. Après la Grande-Bretagne et l'Italie, qui sont engagés dans la relance, la Suède remet en cause son moratoire nucléaire. Seule l'Allemagne reste pour l'instant à l'écart de ce mouvement. Même si le débat a repris.Propos recueillis par M.-C. L.45 réacteurs sont en construction dans le monde. »flashinterview

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :