L'immobilier américain se redresse fortement

Les experts, qui tablaient sur 360.000 unités, ont été surpris par la bonne tenue de l'immobilier neuf aux États-Unis au mois de juin : la hausse des ventes de 11 % est venue confirmer que le marché retrouve des couleurs. Cette bonne nouvelle ? il s'agit de la plus forte progression depuis décembre 2000 ? vient s'ajouter à d'autres indicateurs immobiliers aussi encourageants. Les ventes de logements anciens ont augmenté de 3,6 % par rapport à mai, revenant à un niveau proche d'il y a un an. Et le nombre de logements disponibles se résorbe, représentant l'équivalent de 8,8 mois de ventes au rythme actuel, contre 12,4 mois lors du pic de janvier. « La chute du marché de l'immobilier est en train de se stabiliser », assure Dimitry Fleming, économiste chez ING. Mais cette embellie immobilière est encore fragile, quelque 18,7 millions de logements restant vacants à travers les États-Unis. page 5

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.