Armement de crise

 |   |  345  mots
chronique sur le vifLa crise économique mondiale a quelque peu occulté le marché de l'armement et de matériel militaire. La publication lundi par l'Institut international de recherche pour la paix (Sipri), qui siège à Stockholm, de son rapport sur l'état du marché mondial de l'armement sur la période (2004-2008), montre que le secteur a profité de la croissance économique mondiale. Ce marché a progressé en volume de 21?% sur ce quinquennat. Les plus importants acheteurs se situent au Moyen-Orient, zone où les importations ont bondi de 38?%. La surprise vient des Émirats arabes unis qui ont, riches de leurs pétro-dollars, acquis un arsenal conséquent, se hissant au troisième rang des acheteurs d'armes conventionnelles de la planète. Que craint ce petit pays de 83.600 km2 et de 4,8 millions d'habitants?? L'Iran. Et aussi contenter ses deux principaux fournisseurs, les États-Unis et la France?. Les Émirats restent bien loin des deux premiers, Chine et Inde, grands pays émergents qui veulent jouer les premiers rôles sur la scène internationale, tout comme leur principal fournisseur?: la Russie. Si l'on se focalise sur 2007 et 2008, cependant, le premier acheteur a été la Corée du Sud, qui s'inquiète des projets militaires et nucléaires de la Corée du Nord. Et la crise?? Conjuguée à la chute des prix du pétrole, elle devrait « clairement avoir un impact significatif sur le commerce mondial des armes dans les prochaines années, même s'il est trop tôt pour l'évaluer », juge prudent le rapport, qui note cependant des annulations ou des reports de commandes. Mais historiquement, les crises aussi étaient des périodes propices à ce type de commerce. Aussi, l'inamovible Top 5 des vendeurs ? États-Unis (premier marchand avec une part de 31 %) Russie, Allemagne, France (8 %) et Grande-Bretagne ? ne devraient pas voir s'écrouler une activité rémunératrice. nLa surprise vient des Émirats arabes unis qui ont, riches de leurs pétro-dollars, acquis un arsenal conséquent, se hissant au troisième rang des acheteurs d'armes conventionnelles de la planète.Par Robert Jules,journalisteà «?La Tribune?»

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :