Connaissez-vous votre météo-sensibilité  ?

2 mn

tratégieDans un rapport publié en mars dernier, les analystes de Gartner affirment qu'« étant donné la difficulté à obtenir des crédits pour financer les besoins en actifs et l'incertitude croissante des évolutions climatiques, mieux intégrer la donnée météo permet de faire des économies tant au niveau de la chaîne logistique [supply chain] qu'à celui du marketing ». Selon eux, « tous les départements d'une entreprise de biens de consommation devraient pouvoir profiter de la compréhension de l'impact de leur météo-sensibilité. Par exemple, le service logistique pourrait ajuster sa production en fonction de la demande pour favoriser une gestion des stocks à flux tendu. De réels bénéfices financiers peuvent découler de l'amélioration des prévisions ». C'est tout le c?ur de métier de Climpact qui s'est spécialisée dans la business intelligence climatique.comportement variable« Nous aidons les entreprises à améliorer leurs performances en gérant mieux les impacts des aléas climatiques sur leur activité. Nous ne travaillons pas sur les risques d'inondations, les catastrophes, les tempêtes, mais sur les fluctuations météorologiques qui modulent les activités de nos clients », explique Harilaos Loukos, président, directeur scientifique et cofondateur de l'entreprise. Un point d'autant plus important pour les marchés des produits de grande consommation, comme l'agroalimentaire ou le textile, que le comportement des consommateurs varie selon le baromètre. « De plus, nos outils permettent de gérer les flux au cours des saisons et donc d'affiner la gestion des stocks, les taux de rebuts, l'estimation des pics de production, etc. »Climpact propose ses services à de grands noms de la distribution, de la santé vétérinaire, de l'agroalimentaire et des biens d'équipement. « Nous travaillons avec leur département logistique pour améliorer les plannings, notamment pour les produits saisonniers, cauchemar des prévisionnistes industriels », souligne Harilaos Loukos. Après une phase de diagnostic des enjeux, réalisé à partir des données de ventes de l'ensemble des produits, Climpact esquisse des pistes d'amélioration des plannings de production. « On entre dans la phase opérationnelle : nous sommes capables de fournir à nos clients une information précise, détaillée et localisée. Par exemple, si la température augmente de 1 °C à Marseille, cela représente tant de canettes de soda », détaille Harilaos Loukos. L'offre est disponible sur Internet (en mode SaaS) par abonnement avec des prévisions d'un jour à un an.Béatrice Delamotte

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.