La tension monte d'un cran

 |   |  94  mots
Moins de deux mois après l'annonce de leur projet de fusion, les esprits se sont échauffés ce week-end entre les deux constructeurs allemands. La publication par les agences de presse samedi d'un article du « Spiegel » de ce lundi a mis le feu aux poudres. Selon lui, Volkswagen a transmis un projet faisant entrer le Qatar dans le groupe fusionné et a demandé à Porsche d'y répondre aujourd'hui. Dans la foulée, Porsche a dénoncé cet ultimatum, que Volkswagen a démenti avoir fixé hier en fin de journée seulement. page 14

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :