Le casse-tête des élections afghanes

2 mn

Le retrait des troupes américaines d'Irak étant désormais sur les rails, les Occidentaux portent maintenant leur attention plus à l'est de ce pays, vers l'Afghanistan et le Pakistan. De fait, les ministres des Affaires étrangères du G8 ont consacré l'essentiel de leur réunion de Trieste, le week-end dernier, aux immenses « défis » de l'Afghanistan et de sa région : insurrection et activités terroristes, stupéfiants, trafics, corruption, violation des droits de l'homme et développement économique restreint? La stratégie occidentale d'impliquer le Pakistan dans le dossier a été réaffirmée. Le G8 a exprimé sa volonté d'une gestion conjointe de la frontière commune, grâce à des échanges d'informations entre douaniers et policiers des deux pays. Mais ce lien « donne aussi trop l'impression que ce ne sont pas deux pays différents, alors que chacun à des problèmes spécifiques », nuance le ministre français, Bernard Kouchner, interrogé par « La Tribune ».Dans un premier temps, il s'agit, pour les Occidentaux, que les élections présidentielles afghanes du 20 août prochain soient « crédibles ». « La régularité de ce scrutin déterminera la crédibilité et la légitimité du gouvernement afghan, a ainsi averti Richard Holbrooke, l'émissaire spécial américain pour le Pakistan et l'Afghanistan. Nous venons juste de voir un spectaculaire mauvais exemple dans l'Iran voisin. » Or, non seulement, le président afghan sortant, Hamid Karzai, est particulièrement avantagé par rapport à ses concurrents, mais en plus, il est assuré de sa réélection. Du coup, « il ne se donne même pas la peine d'élaborer un programme pour les cinq prochaines années », se plaignent des diplomates occidentaux. Frank Paul Weber, envoyé spécial à Trieste 245 milliards Texte de base sur deux ou trois lignes maximum.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.