Breton réapparaît chez Atos

Le point de chute de Thierry Breton fut un des sujets de l'année 2008. Le nom de l'ancien ministre de l'Économie, parti donner des cours aux étudiants en MBA de la Harvard Business School, a circulé pour reprendre en main les opérations d'Alcatel-Lucent, de Carrefour? Et Thierry Breton s'est finalement replacé à la direction générale du groupe de service informatique Atos Origin, en remplacement de Philippe Germond, débarqué sans ménagement ? ni indemnités ? par son conseil de surveillance. L'ex-patron de Bull, Thomson, France Télécom, doit améliorer la rentabilité de l'entreprise, avec son plan TOP ? un acronyme déjà pratiqué chez l'opérateur historique ? pour doper le cours de Bourse, dont la chute contrarie les actionnaires du groupe, les fonds PAI, Pardus et Centaurus. Pour cette mission, les intérêts de Thierry Breton sont alignés sur ceux de ses actionnaires. L'ancien ministre détiendra potentiellement environ 1 % du capital du groupe en stock-options fin 2011. O. H.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.