GM trouve un accord avec Magna sur Opel

 |   |  93  mots
Une solution semblait se dessiner hier soir sur l'avenir d'Opel. General Motors, la maison mère du constructeur allemand, est en effet parvenu à un accord avec l'équipementier canadien Magna, candidat à la reprise d'Opel. Le gouvernement allemand, qui doit en principe apporter des garanties financières et une aide d'urgence au constructeur, devait examiner ce nouveau plan hier soir, lors d'une rencontre à la chancellerie. Fiat, pour sa part, a indiqué hier matin qu'il ne se rendrait pas à Berlin et qu'il refusait d'avancer les 300 millions d'euros supplémentaires réclamés par GM. Page 10

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :