PICARDIE. Manufacture Française de Sièges poursuit son acti...

1 mn

PICARDIE. Manufacture Française de Sièges poursuit son activitéLe tribunal de commerce d'Amiens a accordé une nouvelle période d'observation (jusqu'au 23 octobre) à la Manufacture Française de Sièges (360 salariés), placée en redressement judiciaire le 29 avril 2009. Installé à Berteaucourt-les-Dames (Somme), le fabricant de sièges et canapés pour la grande distribution spécialisée connaît une très forte baisse d'activité depuis le début 2009. « Le tribunal a insisté sur l'urgence d'une restructuration. Nous allons la mettre en place soit de façon autonome soit avec un partenaire », indique Jean-Claude Benedetti, le PDG. Les syndicats parlent de 194 licenciements.MIDI-PYRÉNÉES. ESK Ceramics va fermer son siteL'usine ESK Ceramics, spécialisée dans les bagues en céramique pour l'étanchéité des pompes à eau de véhicules, devrait fermer ses portes. Installé à Bazet, dans les Hautes-Pyrénées près de Tarbes, le site et ses 97 salariés appartiennent à la société américaine Ceradyne, qui vient d'annoncer un important plan de réduction de coûts. L'an dernier, 5 millions de dollars avaient pourtant été investis pour renouveler l'outil de production.FRANCHE-COMTÉ. Bost va supprimer 45 emploisBost Garnache Industries (BGI) va supprimer 45 emplois sur ses deux sites de Franche-Comté. L'usine de Laissey, dans le Doubs, qui emploie 143 salariés, va perdre 25 emplois contre 20 emplois à Arbois dans le Jura. Propriété du groupe américain Stanley, Bost, qui fabrique du petit outillage à main, principalement des pinces, a vu ses commandes baisser de 50 % pour le seul mois d'avril et évalue à 30 % le recul d'activité pour 2009.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.