Une croisade de plus de quinze ansCôté politiques, la baisse...

 |   |  169  mots
Une croisade de plus de quinze ansCôté politiques, la baisse de la TVA a été promise par Jacques Chirac et obtenue par Nicolas Sarkozy, qui en avait fait une de ses promesses de campagne. Côté restaurateurs, la croisade en faveur de la TVA à taux réduit reste identifiée à un seul homme, André Daguin (photo). À la tête de l'Umih, le puissant syndicat de l'Union des métiers de l'industrie hôtelière, l'ancien chef étoilé de l'Hôtel de France à Auch a mis tout son talent et son accent gascon au service de cette cause, dont il a fait son credo pendant plus de quinze ans. La victoire est intervenue le 10 mars dernier, lorsque tous les pays de l'Union européenne, y compris l'Allemagne, longtemps réticente, se sont enfin mis d'accord sur l'application d'une TVA à 5,5 % dans la restauration. Cela n'a pas empêché André Daguin de perdre les dernières élections et d'être remplacé par Christine Pujol à la tête de l'Umih. H. D.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :