Washington craint pour la sécurité de l'Irak

2 mn

Proche-OrientQualifié de « grande victoire » par le Premier ministre Nouri al-Maliki, le retrait des troupes américaines des villes irakiennes est prévu aujourd'hui. Dès hier, les Irakiens ont commencé à célébrer l'événement, qui sera suivi par un désengagement militaire des États-Unis à la fin 2011. Pour autant, ce retrait américain, qui intervient au moment où les violences se multiplient ? plus de 150 personnes ont péri dans des attentats au cours des deux dernières semaines ? suscite de nombreuses inquiétudes. Conformément à l'accord signé en novembre 2008, 750.000 policiers et militaires irakiens seront chargés de la sécurité des villes. « des risques sérieux »De retour de Bagdad, Anthony Cordesman, analyste auprès du Centre d'études stratégiques et internationales (CSIS), vient d'adresser un rapport sans concession au général Ray Odierno, chef des troupes américaines dans le pays. « La partie n'est pas encore gagnée en Irak, où nous sommes toujours confrontés à des risques sérieux », prévient l'expert, ajoutant que les « attaques terroristes continuent et que des Américains et des Irakiens vont continuer à mourir ». Dans ce contexte, Cordesman recommande au gouvernement fédéral d'accroître son aide économique, en dépit des réticences du Congrès.La semaine dernière, le secrétaire à la Défense, Robert Gates, a engagé les alliés des États-Unis dans le Golfe à soutenir l'Irak, « ce qui aidera à contenir les ambitions de l'Iran ». Le ministre leur suggère d'intégrer l'Irak au Conseil de coopération du Golfe. Selon le « Washington Post », le Pentagone ne craint pas que pour la sécurité des civils dans les villes les plus instables, mais aussi pour celle des troupes américaines regroupées hors des agglomérations. Éric Chalmet, à New York.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.