T&D, la pépite d'Areva, est très convoitée

À peine lancé, le processus de cession de T&D (Transmission & Distribution), la filiale d'Areva, s'accélère. Une semaine après que Alstom et Schneider ont dévoilé leur intention de proposer une offre commune, les autres acheteurs potentiels sortent peu à peu du bois. Cinq candidats sont d'ores et déjà en position d'étudier le dossier. En dehors du duo franco-français Alstom-Schneider, l'américain General Electric devrait s'associer aux deux fonds d'investissement Apollo et CVC. Un autre consortium se met en place avec deux autres fonds d'investissement : le français Axa Private Equity et le britannique Charterhouse. Ce tandem chercherait à s'associer à un groupe industriel européen. Face à ces candidats, le conglomérat indien Avantha, présent dans les deux métiers de T&D, la transmission et la distribution, est également entré dans le jeu. Un dernier acheteur potentiel de taille regarde avec insistance le dossier. Il s'agit du fonds souverain chinois CIC (China Investment Corporation), traditionnellement attentif à la stratégie d'Areva. Le processus d'enchères va débuter au mois de septembre. D'ici là, les candidats vont peaufiner les modalités de leurs offres. Page 12

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.