Poralu Marine a inventé les marinas mobiles

Les plaisanciers connaissent bien les problèmes de place dans les ports : il faut parfois attendre plusieurs années avant de pouvoir amarrer son bateau. Les listes d'attente sont longues. C'est pour pallier ces difficultés que Poralu Marine, un fabricant de pontons et d'équipements portuaires haut de gamme en aluminium, a développé, en partenariat avec Arnaving France (architecture navale et ingénierie) et Semer (ingénierie électrique et automatismes), une première mondiale baptisée Mobi-Deck. De quoi s'agit-il ? " D'un système innovant de pontons mobiles flottants permettant l'amarrage de bateaux de 6 à 15 mètres offrant un gain de place de 30 % à 40 % à flot sur une même surface de bassin portuaire. Ce concept permet de n'avoir qu'un seul chenal de manoeuvre pour plusieurs rangées de pontons grâce à un déplacement simultané de ces dernières et des bateaux qui leur sont amarrés ", explique Laurent Gasiglia, le directeur général de Poralu Marine. Des déplacements qui s'effectuent à l'aide de systèmes tracteurs flottants motorisés. " Cette solution évite les coûteux et aléatoires projets d'extension ou de création, qui nécessitent des délais beaucoup trop longs", avance le responsable.TOUR DU MONDEInaugurée début novembre pour la première fois au Cap d'Agde, cette innovation est regardée à la loupe par les Français comme par les étrangers. Poralu Marine réalise de fait, chaque année, entre 50 % et 70 % de son chiffre d'affaires hors de l'Hexagone, via ses bureaux de vente et ses agents répartis sur les cinq continents, et notamment sa filiale canadienne de Montréal. La réserve de croissance de la société se situe clairement à l'étranger.Sont en ligne de mire, le Moyen - Orient, les États-Unis, l'Amérique latine, les pays de l'Est et la Chine où plusieurs marinas ont d'ores et déjà été installées.Avec ses 66 salariés, la PME travaille aussi bien avec des collectivités (notamment en France) que pour des promoteurs et des investisseurs privés pour l'aménagement portuaire d'hôtels ou de complexes immobiliers. Son champ de compétences va de l'étude de faisabilité jusqu'à la réalisation et l'installation clés en main d'une marina. Avec plus de 30.000 places de bateau installées dans le monde, elle figure parmi les grands de la filière nautique.Basée à Port (Ain), Poralu Marine a enregistré ces cinq dernières années une croissance moyenne de 5 % à 10 %, le dernier exercice, clos le 31 mars 2007 ayant fait apparaître un chiffre d'affaires de 12,5 millions d'euros. Avec une marge nette comprise, comme chaque année, entre 3 % et 5 %. Fondée en 1982, elle fait partie d'un groupe entièrement familial présidé par Jean-Pierre Carminati, dont le périmètre comprend en outre deux autres divisions : Poralu Menuiserie (26 millions d'euros de CA) et Rotax (près de 3 millions de CA), une affaire spécialisée dans les pièces rotomoulées. L'ensemble emploie 180 salariés.Une présence mondialePoralu Marine est implanté sur les cinq continents via des bureaux de représentation (Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, Australie et Chine) et des agents. Elle dispose même d'une deuxième usine de production au Canada, en plus de son unité française de Port (Ain). Le marché français arrivant à maturité, la croissance du groupe passera par une intensification de sa présence hors des frontières. Selon les années, ce sont déjà 50 % à 70 % du chiffre d'affaires qui sont réalisés à l'étranger. Parmi les zones à fort potentiel, la PME cite l'Asie (Chine, Malaisie, Thaïlande, Inde, ect...), le Moyen-Orient (Émirats arabes unis, Qatar, ect...), l'Amérique du Nord et l'Amérique latine (Brésil, Venezuela) ainsi que l'Europe de l'Est (Russie, Croatie, ect...).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.