Rome dit ne pas travailler sur un plan B pour Alitalia

Le ministre italien des Transports, Alessandro Bianchi, a indiquéque le gouvernement italien ne réfléchissait pas à des " options alternatives " pour la vente d'Alitalia alors que le quotidien italien Il Sole 24 Ore révélait que Rome travaillait d'autres solutions en cas d'échec du processus d'enchères en cours. La date limite pour une offre fermeest le 12 juillet.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.