Panasonic s'accroche au plasma face au succès des écrans LCD

Le plasma n'est pas mort. C'est le message qu'a voulu faire passer Panasonic en présentant lundi le plus grand écran plasma du monde, lors de la conférence d'ouverture de la grand-messe mondiale de l'électronique grand public, le Consumer Electronic Show (CES), qui se tient jusqu'à ce soir à Las Vegas. Panasonic avait déjà présenté en 2005 le plus grand plasma du monde (103 pouces, soit 2,62 m de diagonale), mais s'était fait doubler l'année dernière par Sharp qui avait rétorqué avec le plus grand à cristaux liquides (LCD) du monde (108 pouces soit 2,75 m). Dans cette course symbolique sans fin, il reprend la main avec un écran de 150 pouces (3,81 m). Appelé LifeScreen, véritable " télé réalité ", il " offre la possibilité de mettre un éléphant dans son salon " , s'est amusé le PDG de Panasonic, To shihiro Sakamoto, lors d'un show futuriste à la Bill Gates présentant un mur d'écrans interactifs baptisé Life Wall. Aucune date de commercialisation n'est encore prévue.UN ECRAN 103 POUCES VENDUA 85.000 EUROSPour le groupe, il s'agit surtout de creuser l'écart, en termes d'image, avec ses concurrents. Ses écrans 103 pouces se sont vendus à 3.000 exemplaires dans le monde depuis leur commercialisation en novembre 2006, essentiellement à des professionnels. " Nous en prêtons certains et avons baissé de 15 % leur prix à 85.000 euros ", confie Laurent Roussel, directeur marketing de la division grand public de Panasonic France.La marque veut avant tout asseoir la supériorité du plasma dans les grandes tailles, à l'heure où la technologie LCD grignote régulièrement du terrain. Il y a quelques années, c'était simple : les grandes tailles restaient le privilège des plasmas, les écrans LCD étant cantonnés aux 32 pouces et moins (81 cm). Mais, aujourd'hui, les fabricants de LCD ont largement amélioré leur technologie en matière de contraste et de taille et surtout rentabilisé leur outil de production en le mutualisant via de nombreuses alliances (la dernière en date étant celle de Sharp et Toshiba).La chute des prix (20 % à 30 % par an en moyenne) faisant le reste, les LCD concurrencent aujourd'hui les plasmas sur leur pré carré, le grand format. Une vraie menace, sachant que le coeur du marché gravite autour des 32 pouces. Selon une étude du cabinet américain iSuppli, les ventes de LCD devraient croître de 21 % en moyenne ces prochaines années pour peser les deux tiers des ventes globales contre 8 % pour le plasma. Une situation qui a poussé Matsushita, leader mondial des plasmas, à s'allier fin décembre avec Canon et Hitachi dans les LCD (et à terme dans les Oled).Pour autant, le groupe assure ne pas vouloir abandonner le plasma. Toshihiro Sakamoto a également présenté cette semaine à Las Vegas sa prochaine génération de plasmas, des écrans de seulement 1 pouce d'épaisseur (2,54 cm), qui devraient être commercialisés en 2009. Le groupe a d'ailleurs investi dans la construction d'une nouvelle tranche de son usine de plasmas d'Amagazaki.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.