La redevance reste cruciale pour la BBC

Fondée en 1922, la British Broadcasting Corporation (BBC) est un organisme de droit public dont le financement est assuré principalement par une redevance payée chaque année par les foyers britanniques. Le gouvernement décide tous les six ans le montant de cette redevance, qui a été fixé pour la période 2007-2012 à 135,50 livres (182 euros au taux actuel) à partir de 2007. Pour tenir compte de l'inflation, ce montant augmente d'environ 3 % chaque année et devrait atteindre 151,50 livres (203 euros) en 2012.Le contribuable verse directement cet impôt dans une caisse gérée par le Trésor, qui redistribue les fonds à la BBC. Le gouvernement paye aussi la différence entre la redevance pleine et les réductions dont bénéficient les personnes âgées de plus de 75 ans. Ainsi, même si c'est le gouvernement qui décide du financement de la BBC, celle-ci peut se targuer d'être " indépendante ". La charte de la BBC impose à l'organisation d'être impartiale et autonome de tout parti politique ou intérêt commercial, et de n'être responsable qu'envers son public. L'absence de publicité sur les chaînes de la BBC est l'image de l'intérêt public élevé en dogme.CHAINES NUMERIQUES ET INFORMATION SUR LE WEBToutefois, dans un environnement audiovisuel de plus en plus compétitif et pluriel, la BBC a investi dans de nouveaux projets, dont les chaînes numériques et l'information sur le Web. Pour accroître ses revenus, l'organisation a développé au fil des ans une activité commerciale, BBC Worldwide, chargée de vendre les produits BBC dans le monde. Ainsi, au cours de l'année fiscale close le 31 mars 2007, les revenus de la BBC (incluant ses participations à des sociétés communes) ont atteint 4,4 milliards de livres (5,9 milliards d'euros), dont 74,1 % en provenance de la redevance et 19,8 % de BBC Worldwide. Cette branche a vu son bénéfice avant impôts grimper de 24 %, au point qu'elle rêve de se transformer en pôle d'édition tous azimuts : elle a acquis récemment 75 % de Lonely Planet (guides touristiques). Troisième source de revenus : la contribution du Foreign Office, destinée à l'entretien du réseau de BBC World Service. Elle a représenté 270 millions de livres l'an dernier, soit 6,1 % du total .

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.