Grogne outre-Rhin contre la fermeture de l'usine Nokia

La mobilisation s'accentue outre-Rhin contre la fermeture de l'usine de portables du finlandais Nokia à Bochum, dans la Ruhr. Environ 15.000 personnes ont défilé hier dans les rues de Bochum, près de Dortmund, pour protester contre cette fermeture, dont l'annonce la semaine dernière a provoqué un choc en Allemagne. Il s'agit de la dernière usine de fabrication de portables du pays ; elle emploie 2.300 personnes. Nokia a invoqué le coût élevé du travail en Allemagne et indiqué qu'il comptait délocaliser la production en Roumanie. Les syndicats, les politiques et même des ministres ont appelé au boycott des téléphones Nokia. Le patron du géant finlandais a assuré à Angela Merkel qu'il agirait " de façon responsable " envers les salariés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.