Pierre Giacometti rebondit en indépendant

2 mn

Après vingt-deux ans passés dans les études d'opinion, Pierre Giacometti est passé de l'autre côté de la barrière. À l'heure où l'information sature l'espace social et où les études de marché sont fabriquées à un rythme industriel, l'ancien directeur général d'Ipsos France, dont il est parti en claquant la porte en janvier dernier, a créé son propre cabinet de conseil en communication, en association avec Alain Péron, ancien directeur général adjoint d'Ipsos, parti au même moment. Leur société, baptisée GacomettiPeron, a pour objectif " la prescription de messages et d'actions stratégiques en fonction du diagnostic des cibles " , explique Pierre Giacometti. " L'efficacité de la communication diminue. Les gens savent décoder les discours. Ils se méfient, filtrent et se ferment. Il est de plus en plus difficile de capter leur atten tion ", indique celui qui a passé dix ans chez BVA et douze ans chez Ipsos. " Comment le président d'une entreprise doit s'adresser à ses salariés quand à peine 20 % d'entre eux ont lu la dernière lettre qu'il leur a adressée ", interroge-t-il. " Notre point de départ, explique Alain Péron, c'est la connaissance des cibles : les clients, les médias, les salariés, les actionnaires, les citoyens. "" COMPLEMENTAIRES AVEC LES AUTRES SOCIETES D'ETUDES"Pierre Giacometti se défend d'être concurrent d'Ipsos, ou des autres sociétés d'études d'ailleurs. " Nous sommes complémentaires. Nous recommandons même à nos clients de commander des études, mais nous restons libres par rapport à ces études dans nos conseils. " Les clients eux-mêmes sont de moins en moins dépendants d'un seul institut. L'Élysée et Matignon, gros consommateurs d'études " quali " et " quanti ", ont fait appel à Pierre Giacometti qui travaille pour Nicolas Sarkozy depuis longtemps, notamment lors de la présidentielle de 2007. On ne saura rien, en dehors de la SNCF, de la poignée des autres clients qui se sont attaché les services de cette petite équipe de six personnes. À 46 ans, sûr de son nouveau filon, Pierre Giacometti découvre les plaisirs d'être son patron, au contact du client, et non pas accaparé par la gestion d'une structure.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.