Bataille américaine dans le ramassage des ordures

 |   |  151  mots
Le leader américain du ramassage des ordures, Waste Management, a fait une offre à 6,19 milliards de dollars (3,88 milliards d'euros) sur son concurrent, Republic Services, pour contrarier l'accord de fusion juste signé par sa cible avec un troisième acteur du secteur, Allied Waste. Waste Management propose d'acquérir l'intégralité des titres Republic Management en circulation pour 34 dollars par titre, soit 6,19 milliards de dollars au total. Republic Services avait annoncé le 23 juin l'acquisition d'Allied Waste Industries par échanges d'actions, pour environ 6,07 milliards de dollars. Cet accord prévoit toutefois que ce soient les actionnaires d'Allied Waste qui seront majoritaires dans le nouveau groupe fusionné, avec 52 % des parts.Waste Management, qui croit à une " haute complémentarité" avec Republic Services, affirme que le rapprochement qu'il propose augmenterait les bénéfices du futur groupe dès la première année et permettrait de dégager 150 millions de dollars par an de synergies.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :