La Société Lorraine de Déménagement redémarre

 |  | 308 mots
Lecture 1 min.
Sa reprise, en 2005, par l'entreprise messine Heiss Claude (45 salariés, 3,7 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007) a permis à l'entreprise de doubler ses effectifs, passés à 19 salariés, et de porter son chiffre d'affaires à 1,6 million d'euros - soit une progression de 180 %. " Cette filialisation visait à optimiser les chargements et les tournées entre Metz et Nancy et, surtout, à redéployer l'activité de Solodem à Nancy ", explique Frédéric Heiss, cadre commercial de Heiss Claude et directeur général de la Solodem.Aux clients reconquis, dont des banques et des cabinets d'assurance, s'ajoutent désormais de nouveaux contrats avec l'institut régional de réadaptation, le conseil général de Meurthe-et-Moselle et le centre de recherches Inria de Nancy. Jusqu'alors écartelée entre son agence commerciale (en centre-ville) et sa base logistique située à Laneuveville-devant-Nancy, Solodem a intégré en juin dernier un site unique de 5.500 m2 sur la zone d'activité Saint-Jacques II de Maxéville, en bordure de l'autoroute A31.L'investissement (1,7 million d'euros) positionne l'entreprise dans un environnement porteur. Maxéville fait partie des neuf communes concernées par le projet de rénovation de la communauté urbaine du Grand Nancy. Réalisant 80 % de son chiffre d'affaires grâce aux particuliers, Solodem suit avec intérêt les projets des bailleurs sociaux de l'agglomération, qui comptent reconfigurer 13.800 logements d'ici à 2011.Les pionniers du self-storageDépositaire, en 2002, de la marque " La pièce qui vous manque ", Michel Heiss etson fils Frédéric ont déployé à Metz et à Nancy le concept américain de self-storage jusqu'alors ignoré des déménageurs. À la différence d'un garde-meuble, les boxes individuels sont en accès libre aux entreprises, commerçants et particuliers qui y entreposent leurs archives ou leurs stocks. Les 1.400 m 2 de Heiss Claudeà Metz affichent complet. Solodem (80 boxes à Nancy)a atteint un taux de remplissage de 60 %en six mois...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :