Les assureurs tirent la sonnette d'alarme

Quelque soixante compagnies d'assurances et de réassurance, parmi lesquelles General Accident, la Suisse de Ré ou Sumitomo Marine et Fire Assurance, ont demandé, lors de la conférence internationale qui se déroule actuellement à Genève sur les changements climatiques, de renforcer les actions de lutte contre le réchauffement de la terre. Réchauffement dû notamment aux émissions de gaz comme le dioxyde de carbone. De nombreux scientifiques ont en effet attribué à cet effet de serre une série de catastrophes naturelles, telles que les inondations, les sécheresses et les typhons. Des sinistres qui ont coûté des milliards de dollars depuis 1987. Dans ce contexte, le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et cinquante-sept compagnies d'assurances ont demandé qu'une action internationale et concertée soit lancée afin de limiter les risques. « La précaution la plus efficace est de réduire substantiellement les émissions de gaz à effet de serre par un effort conjoint des gouvernements, des institutions politiques et sociales et des secteurs industriels et commercial », expliquent les professionnels de l'assurance, qui espèrent que des décisions concrètes seront prises lors de cette conférence.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.