L'Europe va simplifier les aides d'État

 |  | 150 mots
Même les " eurocrates " peuvent s'amender ! La Commission européenne a adopté hier un règlement qui assouplit nettement les règles de la concurrence dont Bruxelles se veut le scrupuleux gardien. Nelly Kroes, commissaire à la Concurrence, a ainsi annoncé la fin de la notification obligatoire par les gouvernements des aides d'État versées à certaines entreprises. Sont en particulier visées les PME, les firmes de capital-risque, les investissements à valeur environnementale, les activités propices à l'emploi des handicapés. Au nom de la parité et d'une discrimination positive que certains assimilent pourtant à du sexisme, les " créations d'entreprise par les femmes " font également partie des cas où les aides seront facilitées. En 2007, 859 aides ont été notifiées à Bruxelles (dont 70 par la France) et 95 % ont été autorisées. Selon Nelly Kroes, l'application du nouveau dispositif aurait permis d'exempter la moitié de ces aides de la procédure de notification.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :