Page II Tribune des marchés Bourse de Paris Opération + Cardif et UFB Locabail s'alignent sur le prix d'OPA de la Compagnie Bancaire

Le rachat des minoritaires de Cardif et UFB Locabail, pour 3 milliard de francs, redonne un potentiel d'appréciation à la Compagnie Bancaire, estime CPR Finance, qui vient de passer à « renforcer » sur la valeur. Considérant que cette opération aura « un impact relatif sur [...] la Compagnie Bancaire, dû à l'utilisation du déficit fiscal reportable court terme [1,26 milliard de francs] » et se traduira par « un "repricing" du titre Cetelem [Ndlr : filiale crédit à la consommation du groupe] », la société de Bourse a fixé à la Bancaire un objectif de cours de 810 francs avant la fin de l'année. Hier, l'action s'est appréciée de 0,6 % à 779 francs dans un marché de 53.000 pièces. Tandis que les titres Cardif et UFB Locabail, suspendus de cotation depuis la clôture du 24 juin, se sont alignés sur le prix des OPA (commencées hier et jusqu'au 24 juillet) initiées par leur maison mère, bondissant respectivement de 37,4 % à 900 francs (1,2 millions d'unités) et 14,9 % à 600 francs (242.000 transactions). « Autant le prix offert pour chaque titre UFB Locabail est équitable, selon un analyste, autant l'offre aurait pu être supérieure de 5 % à 6 % pour Cardif après prise en compte de la fiscalité des plus-values latentes hors de France. » Si la Compagnie Bancaire rachète les titres Cardif avec une prime de 32 % et 23 % par rapport, respectivement, à la moyenne des cours sur un mois et sur un an, le prix présente toutefois une décote de 2 % eu égard à l'actif net réévalué de la compagnie d'assurance vie. P. Mo.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.