Nouveau marché : les règles du jeu sont fixées

Un an presque jour pour jour après la décision de sa création, le nouveau marché est né. Son but est d'offrir à des entreprises à fort potentiel de croissance les moyens de leur développement. Ce marché est original tant dans son concept que dans son fonctionnement. Tous les ingrédients sont maintenant réunis, il ne reste plus qu'à attendre les investisseurs. La société du nouveau marché Créée en mai dernier, la société du nouveau marché (SNM) est en charge de la gestion du nouveau marché, de l'agrément de ces membres et de l'admission et de la radiation des valeurs. Détenu actuellement à 100 % par la Société des Bourses françaises, son capital sera à terme ouvert à des partenaires extérieurs. La société vient récemment de porter son capital de 10 à 20 millions de francs. Au sein de la SNM, le comité consultatif (10 membres) a pour mission de favoriser la venue d'entreprises sur le nouveau marché, de se prononcer sur l'analyse des projets industriels conduits par les entreprises. Des membres associés, regroupant des personnalités d'horizons divers et variés (agences de communication, avocats, universitaires...), également agréés par la SNM, participeront quant à eux à l'expansion du nouveau marché. Les émetteurs Les entreprises candidates doivent respecter un certain nombre de critères. Elles doivent ainsi présenter un total de bilan au moins égal à 20 millions de francs et des fonds propres de 8 millions de francs. La société doit émettre sur le marché un montant minimum de 10 millions de francs. Les entreprises de moins de deux ans devront nécessairement être in- troduites par le biais d'une augmentation de capital. Les actionnaires-dirigeants doivent conserver au moins 80 % des parts qu'ils détiennent au moment de l'introduction, pendant trois ans. Ils doivent aussi mettre 10 % environ du capital de la société à disposition du teneur de marché pour assurer la liquidité. Les introducteurs-teneurs de marché Trente-six établissements viennent d'être agréés par la SNM. L'ITM prépare le dossier d'introduction sur le nouveau marché avec la société candidate. Il devra donner son sentiment global sur la validité des besoins que la société met en place pour réaliser ses objectifs et assurer son développement. Il fixe ensuite, en accord avec la SNM, le prix d'offre des actions. Au-delà de ce parrainage au moment de l'introduction, l'ITM s'engage pour une durée de trois ans minimum à animer le titre sur le marché et à promouvoir la société. Le teneur de marché devra afficher en permanence les offres de prix à l'achat et à la vente, selon des modalités précises entre termes de quantités de titres et d'écart de prix.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.