SCI : Montedison et le groupe familial Vernes détiennent 61,44 % du capital

Le groupe italien Montedison et le groupe familial Vernes détiennent de concert 61,44 % du capital et 66,34 % des droits de la Société Centrale d'Investissement (SCI). En décembre dernier, la famille Gardini a cédé l'ensemble de la participation qu'elle détenait dans la SCI, au travers de la société Gardini SA. Ainsi, celle-ci a cédé 9 % du capital de la SCI au groupe familial Vernes. Montedison a ensuite, via certaines de ses filiales, acquis auprès de la famille Gardini 100 % du capital de Gardini SA, détentrice de 14,37 % du capital. A la suite de ce reclassement interne au concert, celui-ci se trouve restreint à deux membres dont la participation totale s'élève à 1.233.261 actions et droits de vote SCI, soit 61,44 % du capital et 66,34 % des 1.858.948 droits de vote existants. Groupe Montedison détient désormais 30,66 % du capital et 33,11 % des droits de vote de SCI tandis que le groupe familial Vernes possède 30,78 % du capital et 33,23 % des droits de vote de cette société. La société Montedison a déclaré, qu'au cours des douze mois à venir, elle n'envisageait pas d'augmenter sa participation dans la SCI. Elle n'a par ailleurs pas l'intention d'acquérir seule le contrôle de cette société, ce contrôle étant déjà assuré de concert avec le groupe familial Vernes. Créée en France en 1991 par l'homme d'affaires Raul Gardini et son allié le banquier Jean-Marc Vernes, la SCI est depuis 1993 - date du décès de M. Gardini - contrôlée par M. Vernes. Elle possède notamment Cacao Barry, Sucres et Denrées, Vital Sogéviandes et 38 % du groupe italien de surgelés Argel.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.