Les financières en tête des valeurs à suivre cette année

Après deux années de baisse sur le marché français des actions, les professionnels sont globalement positifs pour l'année qui débute. Parmi les secteurs privilégiés, pas de grandes surprises : les financières arrivent en tête des palmarès. La poursuite attendue de la baisse des taux d'intérêt, destinée à soutenir l'activité économique, devrait dans un premier temps favoriser une reprise des valeurs sensibles aux taux, avec un petit bémol toutefois lié aux risques immobiliers. En effet, l'évolution de certains titres risque d'être délicate au moment où de nouvelles provisions pourraient encore être constituées cette année. Parmi les compagnies d'assurances, Michel de La Tullaye, directeur général adjoint chez Yves Mahé et Associés, avoue une petite préférence pour « les AGF, le GAN et l'UAP ». Evoquant Axa, celui-ci souligne que « le titre a déjà anticipé ce mouvement ». Il est vrai que le titre affiche pour l'année 1995 une progression de 33,39 % , alors que les AGF ont perdu 22,64 %, le GAN 34,43 % et l'UAP 7,18 %. Pour les banques, le CCF (qui a progressé de 16,23 % l'an dernier) figure en tête des valeurs citées pour l'année en cours par de nombreux gérants. Hormis les financières, le secteur de la distribution, qui s'est bien comporté en 1995, conserve un certain attrait. Outre un facteur de sécurité, les professionnels mettent aussi en avant le caractère spéculatif, en raison d'éventuels regroupements à attendre à terme pour les groupes de taille plus modeste. Carrefour, après un gain de 34,31 % en 1995, reste la grande favorite, en raison notamment de sa forte implantation à l'étranger, alors que certains analystes soulignent que les décisions restrictives du gouvernement pour l'ouverture des hypermarchés risquent de pénaliser le secteur. Promodès et les enseignes plus petites, telles que Comptoirs Modernes, Docks de France et Guyenne Gascogne sont également recommandées. Prudence de nouveau cette année Les pharmaceutiques figurent aussi parmi les secteurs cités, malgré l'annonce de leurs contributions au plan de réforme de la Sécurité sociale. « Ces mesures vont, c'est certain, leur coûter quelques points de résultats, mais cela a déjà en grande partie été intégré dans les cours », souligne pour sa part Michel de La Tullaye, qui recommande en premier lieu Roussel Uclaf, suivi de Sanofi et Synthélabo. Ailleurs, Pascale Seigner, responsable des actions françaises chez Asset Management, indique que « les valeurs déjà en hausse en 1995 vont surperformer début 1996 ». Selon elle, il faut se renforcer sur des titres comme LVMH, L'Oréal, Sodexho, Sidel ou Sita. A noter que ces titres ont gagné entre 20 % et 69 % l'an dernier. Un avis que ne partagent toutefois pas tous les professionnels. Certains estiment ainsi « qu'après plusieurs mois de hausse ininterrompue ces valeurs risquent fort de consolider sur les premiers mois de l'année en cours ». En clair, la prudence reste encore de mise cette année. Et en dehors de toute considération sectorielle, les professionnels gardent à l'esprit deux points importants pour l'ensemble des valeurs : visibilité et liquidité. P. Df.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.