La livre sterling perd de sa superbe

La livre sterling qui avait pulvérisé vendredi des points hauts de cinq ans, en montant jusqu'à 2,9680 deutsche marks et 10 francs français, ses niveaux les plus élevés depuis août 1991, a subi des prises de bénéfices lundi. Elle a reculé momentanément jusqu'à 2,9320 marks et 9,8225 francs au plus bas dans les transactions, avant de regagner un peu de terrain, après l'annonce dans la matinée d'une contraction de la production industrielle en Grande-Bretagne en mai : elle a accusé un recul mensuel de 0,9 %, tandis que la production manufacturière cédait, elle, 1,1 %. Ces chiffres ont créé la surprise après une séquence ininterrompue de statistiques indiquant la surchauffe de l'activité outre-Manche et laissant anticiper une franche hausse du taux d'intervention de la Banque d'Angleterre à l'issue de sa réunion mensuelle de jeudi. Les opérateurs sont devenus plus sceptiques concernant le relèvement d'un demi point de ce taux clé, actuellement de 6,50 %, qui guide toute la hiérarchie du loyer de l'argent et n'évoquent plus qu'une majoration d'un quart de point. L'institut d'émission aura néanmoins un dernier chiffre à se mettre sous la dent avant de prendre sa décision : il s'agit de l'indice des prix de détail de juin, pour lequel le gouvernement a fixé un objectif de 2,5 % en rythme annuel. Tout déra

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.