Forte tension sur les taux américains à 30 ans

Après avoir espéré, depuis plusieurs semaines, une résolution de la crise budgétaire, envers et contre toutes les rodomontades des politiciens, le marché obligataire était, hier, sur le point de se retourner violemment. Les opérateurs commencent en effet maintenant à anticiper qu'un blocage budgétaire pourrait durer jusqu'à... l'automne 1996, selon la déclaration de Newt Gingrich le président de la Chambre des représentants. Les rendements des emprunts d'Etat à 30 ans sont ainsi passés de 6,04 % lundi à 6,12 % mardi, pour se tendre à 6,18 % hier soir en clôture. Sur le court terme, les investisseurs estiment que la Fed, sans statistiques économiques disponibles, pourrait retarder le mouvement de détente jusqu'en mars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.