La BCE épingle les fonds souverains

2 mn

Dénonciation sans concession de la part de la Banque centrale européenne : l'opacité des fonds souverains complique l'évaluation du rôle de l'euro en tant que monnaie de réserve internationale. Les données disponibles sur la composition de leurs actifs en devises sont moins transparentes que les réserves traditionnelles en devises étrangères détenues par les banques centrales, déplore la BCE dans la septième édition de son rapport consacré au rôle internationalde l'euro.Peu de ces fonds publient des données chiffrées, une situation qui pose problème dès lors que de nombreux pays, comme la Chine ou la Russie, ont déjà transféré une partie de leurs réserves pharaoniques dans ce type de fonds, qui ont pour mission de les faire mieux fructifier en investissant sur les marchés financiers. La Chine, dont les réserves sont les premières du monde, dispose d'un trésor de guerre de 1.682 milliards de dollars. Les fonds d'État, dont les plus puissants sont pilotés par les pays producteurs de pétrole du Golfe, la Norvège, la Russie ou encore la Chine, géreraient des actifs d'une valeur estimée entre 2.000 et 3.000 milliards de dollars. Cela représente entre 30 et 50 % des réserves traditionnelles mondiales. Un chiffre résume à lui seul la complexité du problème que soulève la BCE. Dans les statistiques que recense l'agence Bloomberg, l'Arabie Saoudite, premier producteur mondial de pétrole, qui compte parmi les pays les plus riches du monde, fait état de réserves de changes de... 26,19 milliards de dollars. À peine plus que la Hongrie..." Des efforts pour augmenter la transparence aideraient à surveiller le développement du rôle de l'euro ", aussi bien en ce qui concerne les réserves des banques centrales que celles gérées par ces fonds, insiste la BCE. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, elle évalue la part de l'euro dans les réserves en devises à 26,5 % fin 2007. " Son rôle a progressivement augmenté pendant les cinq premières années de l'union monétaire, puis est resté stable les cinq suivantes ", indique la BCE, soulignant que le dollar reste de loin la première monnaie de réserve, avec une part de 63,9 %.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.